Blog

L'importance du nom en Islam

Il n’y a aucun doute que la question des noms occupe une importance particulière dans la vie des gens.

 

Le nom est une adresse, une marque distinctive nécessaire pour faciliter la communication entre son porteur et les autres. Il constitue une parure, un réceptacle et une devise, et sert à appeler son porteur ici-bas et dans l'Au-delà. Il est naturellement chargé de significations et de considérations. En principe, tout nom est permis. Les noms sont classés en quatre catégories : La première est les noms Abd Allah et Abd Rahman. Car un hadith authentique du Prophète dit : « Les noms les plus aimés d’Allah sont : Abd Allah et Abd Rahman » (rapporté par Mouslim dans son Sahih, 1398). La deuxième est l’ensemble des noms annexés à Allah tels Abd ar-Rahim, Abd al-Malik, Abd al-Ilah, Abd as-Salam et d’autres noms annexés à Allah, le Puissant, le Majestueux. La troisième est les noms des prophètes et messagers (bénédiction et salut soient sur eux).

Il n’y a aucun doute que le meilleur d’entre eux, le plus éminent est notre Prophète Muhammad qui s'appelle aussi Ahmad. Le suivent en ordre de mérite les messagers de la Fermeté, à savoir Ibrahim (Abraham), Moussa (Moïse), Issa (Jésus) et Nouh (Noé), puis l’ensemble des prophètes et messagers (Puisse Allah les bénir et les saluer tous). La quatrième catégorie est les noms des pieux serviteurs d’Allah, à la tête desquels se trouvent les généreux compagnons de notre Prophète . La cinquième catégorie est tout beau nom ayant un sens correct et bon. Cependant, il existe certaines choses dont il faut se méfier au moment de choisir le nom. Par exemple : Le fait de faire de la personne l'esclave d'un autre qu'Allah le Puissant, le Majestueux, qu’il s’agisse d’un Prophète messager ou d’un ange rapproché. Il n’est absolument pas permis de faire de quelqu’un l'esclave d’un autre qu'Allah. Parmi les noms ainsi conçus, citons par exemple Abd ar-Rassoul, Abd an-Nabi, Abd al-Amir et d’autres noms qui impliquent un asservissement ou un assujettissement à un autre qu'Allah, le Puissant, le Majestueux. Ces noms doivent être changés. L’éminent compagnon, Abd Rahman Ibn Awf a dit : « Mon nom était Abd Amrou » - Une autre version dit : « Abd al-Ka'aba.

Quand je me suis converti, le Messager d’Allah m’a appelé Abder-Rahman » (rapporté par al-Hakim et confirmé par Adh-Dhahabi) L'attribution à l’enfant de l’un des noms d’Allah, le Béni, le Très Haut qui Lui sont exclusivement réservés. C’est comme l’appeler al-Khaliq, ar-Raziq, ar-Rab ou ar-Rahman ( le créateur, le grand pourvoyeur, le seigneur ou Le Tout Miséricordieux) ou d'autres noms pareils réservés à Allah . Il en est de même de l’attribution à l’enfant d'un nom qui porte un sens qui ne s’applique vraiment qu’Allah, le Puissant, le Majestueux, comme le Roi des rois, etc. Le choix de cette catégorie de nom est interdit, et il faut le modifier. Car Allah a dit : « Lui connaissez-vous un homonyme? ».

L’attribution à l’enfant d’un nom réservé aux infidèles, un de leurs noms distinctifs comme Abd al-Massih (serviteur du messie), etc. entre autres noms ayant un contenu mécréant. L’attribution à l’enfant d’un nom d’idole ou d’autres objets de culte est interdit. Toute personne qui se serait choisi l'un de ces noms ou qui l'a reçu doit le changer Par ailleurs, il est réprouvé d’adopter un nom qui véhicule un sens répugnant, soit parce qu’il est mauvais ou parce qu’il suscite la raillerie. Cela peut constituer aussi une violation de l’enseignement du Prophète relatif à l'amélioration des noms. C'est par exemple comme les noms Harb, Rashshsh, et Houyam. Ce dernier mot désigne une maladie du chameau.

Il en est ainsi des noms similaires qui véhicule un sens mauvais. Il est encore réprouvé d’adopter des noms qui impliquent mollesse ou prédominance du plaisir charnel. C’est comme les noms qui représentent une description érotique ou sexuelle. Il est aussi réprouvé de choisir les noms de licencieux tels que les chanteurs, les chanteuses, les acteurs, les actrices etc. Mais s’ils portent de beaux noms, on peut prendre leurs noms pour leur beauté et pas pour les imiter. Il est encore réprouvé d’adopter des noms qui indiquent le péché et la désobéissance comme Sariq (voleur), Zalim (injuste) ou les noms des Pharaons et des rebelles tels Pharaon, Haman et Coré. Il est aussi réprouvé d’adopter les noms des animaux connus pour leurs qualités répugnantes. Il est encore réprouvé d’adopter un nom construit avec le terme "dine" ou islam tels que Nouroudine, Shamsdine ou Nourolislam ou Shams islam. Car cela donne au porteur du nom un titre trop pompeux. Les ulémas parmi les ancêtres pieux réprouvaient qu’on leur attribuât ces noms. C’est ainsi l’imam Nawawi réprouvait qu’on l’appelât Mouhyidine et le Cheikh Ibn Taymiyya avait la même attitude à propos de son surnom Taqidine et disait à ce sujet :

« C’est ma famille qui m’a imposé ce surnom qui s’est par la suite répandu ». Il est également réprouvé d’adopter un nom dans lequel un mot autre que "Abd" est annexé à Allah tels que Hassab Allah ou Rahmat Allah, etc. Il en est de même des noms annexés au mot Rassoul. Il est encore réprouvé d’adopter les noms des anges ou ceux des sourates du Coran tels que Taha, Yaassine, etc. Ces noms sont constitués par des initiales, mais ils ne sont pas des noms du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). Voir Touhfat al-mawdoud d’Ibn al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) p. 109. Ce qui est réprouvé c’est de se choisir l’un des noms susmentionnés, mais s’ils ont été choisi pour l’individu par sa famille et qu’il lui est difficile de les changer, il n’a pas à le faire. Il convient de tenir compte de certaines choses au moment de baptiser l’enfant.

1. Etre conscient du fait que le nom qu’on lui donne lui restera collé sa vie durant. Ce qui pourrait (en cas de mauvais choix du nom) le gêner et le mettre dans l’embarras et l’amener à en vouloir son père, sa mère ou celui qui lui a donné le nom. 2. Au moment de passer en revue les noms pour en choisir un, il faut examiner le nom à prendre sous différents angles ; on doit examiner le contenu même du nom, comme on doit tenir compte des phases du développement du porteur du nom en tant qu’enfant puis adolescent, puis jeune, puis adulte puis vieux, et voir aussi dans quelle mesure le nom lui convient dans tous les cas et est en harmonie avec le nom de son père. (...)

D'après 'Abdallah ibn 'Abbâs le Messager d'Allah a dit : « C'est un droit de l'enfant sur son géniteur, le fait que celui-ci l'éduque bien et choisisse bien son prénom ! » [ Relaté par al-Bayhaqî ]. Le Prophète a dit aussi : « Vraiment, vous serez appelés au Jour du Jugement dernier par vos prénoms et les prénoms de vos parents ; choisissez donc bien vos prénoms. » [ Rapporté par Aboû Dâwoud ]. Nous joignons à la suite de ce développement une liste de prénoms, avec une explication de leur sens et la transcription la plus proche possible de la prononciation, malgré les difficultés d'utilisation de l'alphabet latin qui ne sait pas rendre un certain nombre de sons arabes.

http://sajidine.com/au-quotidien/prenoms/nomination.htm

Frappé par la sorcellerie

 

 

        Cette maladie a comme toute autre affection ses symptômes propres. Mais lorsque des douleurs banales non solutionnées par la médecine moderne se présentent alors il faut être vigilant et se demander si on n’a pas été touché par un djinn. En effet, les douleurs dans le corps, les brûlures, les échauffements inexpliqués, les malaises, les vertiges, les céphalées, sont parfois des indicateurs de la présence de djinns dans le corps. Mais, il existe d’autres symptômes qui eux sont vraiment propres à cette maladie. En voici un petit éventail qui est loin d’être exhaustif :

 

Les symptômes durant le sommeil

 

1. Angoisse et insomnie

2. Agitation durant le sommeil

3. Les cauchemars

4. La vision d’animaux dans les rêves tels que des serpents, des chiens, des chats…

5. Pousser des cris, rire ou pleurer

6. Se lever durant la nuit et marcher tout en étant endormi

7. Se voir tomber d’un lieu élevé durant son sommeil

8. Se voir dans un cimetière, un endroit sale telle qu’une décharge publique

9. Faire des rêves érotiques trop fréquemment (djinn amoureux)

10. Voir des gens ayant une apparence bizarre dans ses rêves

11. Voir toujours une même personne ou un même animal dans un rêve

12. Voir dans ses rêves des personnes de couleur noire

13. Se voir parmi des morts durant ses rêves

  Les symptômes à l’état de veille

1. Les maux de tête fréquents, migraine

2. Eprouver un rejet pour toute pratique religieuse telle que la prière, la lecture du Coran

3. La distraction mentale, le malade est tout le temps absent

4. L’indolence et la paresse, le malade n’a envie de rien faire, il se laisse aller

5. Une douleur persistante dans un membre ou dans tout le corps

6. Des brûlures ou des étouffements  à la lecture du Coran

7. Le malade parle seul ou ne parle pas du tout

8. Pensées obsessionnelles

9. Avoir la poitrine serrée à partir de la tombée de la nuit

10. Troubles de la vision (flashs, filets grisâtres, visions étranges.)

http://www.sajidine.com

Guérir par la sunna du prophète [paix et benedictions d'Allah sur lui]

« Utiliser la graine de nigelle dans vos soins, c’est est un remède contre tous les maux exception faite de la mort ».

1-Le mal de tête

Ibn al-Qayyim affirme dans le chapitre « La médecine prophétique » de son ouvrage « Le bagage pour l’au-delà » :

  • L’application de l’huile de nigelle en pansement élimine les maux de tête non accompagnés de fièvre.
  • Un second mode d’emploi : appliquer l’huile de nigelle sur la partie douloureuse puis masser.
  • Un troisième : mélanger les graines de nigelle pilées à de l’huile d’olive et administrer par voie nasale quelques gouttes du produit résultant.

2- La migraine hémi céphalique

Prendre une petite quantité de graines de girofle pilées, de la poudre de graines de nigelle et de l’orge pilée, bien mélanger le tout et pétrir avec du miel d’abeille. Appliquer le mélange sur la partie souffrante le soir jusqu’au matin en accompagnant ce traitement d’une prise d’une cuillère à café d’huile de nigelle à jeun et ce, pendant trois jours.

3- Le rhume

Toujours dans « Le bagage pour l’au-delà », Ibn Qayyim dit « Si le patient met dans un bocal de la graine de nigelle pilée qu’il sent régulièrement, il sera délivré de son rhume ». Grillée puis pillé, enfin mélangée à de l’huile d’olive puis administrée par voie nasale sous forme de gouttes, trois à quatre fois par jour, le patient s’en trouve guéri du rhume occasionnel accompagné d’éternuements nombreux.

4- Le mal de dent, de la gencive, de la luette et de la gorge

Ibn al-Qayyim déclare : « Si la graine de nigelle est cuite avec du vinaigre et que le patient utilise la préparation dans des bains de bouche, le mal de dents du patient produit par la sensibilité au froid disparait alors ». Autre préparation : Faire bouillir de la graine de nigelle et utiliser l’eau de la bouillie dans des bains de bouche et des gargarismes. Etaler de l’huile de nigelle sur le cou et des bords du maxillaire supérieur du côté des dents en prenant une cuillerée d’huile de nigelle à jeun tous les matins.

http://www.iqra-givors.org/spip.php?article13

 

5- Le vertige, l’otite et les troubles d’audition

Contre les vertiges, il est conseillé de masser les tempes et la nuque d’huile de nigelle. Contre l’otite, il est conseillé de mettre quelques gouttes d’huile de nigelle bien filtrée dans l’oreille.

6- Les maux de l’oeil

Appliquer l’huile de nigelle sur le pourtour de l’oeil et mélanger quelques gouttes de cette huile à n’importe quelle boisson chaude ou encore à du jus de carottes et consommer le mélange.

7- La déformation occasionnelle du faciès

Ibn al-Qayyim déclare : « L’huile de nigelle remédie aussi aux déformations du menton (lorsque ce dernier a tendance à pencher vers un côté du visage) par application et massage du nez. »

8- Dans le traitement de l’insomnie

Prendre une cuillerée d’huile de nigelle mélangée à du lait bien chaud sucré au miel d’abeilles.

9- Dans le traitement des céphalées

Prendre une cuillerée d’huile de nigelle mélangée à du jus de mûres sauvages.

10- Le traitement de l’essoufflement et de l’insuffisance respiratoire

Ibn al-Qayyim déclare : « La prise d’une quantité de graines de nigelles mélangée à de l’eau élimine l’essoufflement et les troubles respiratoires ».

11- L’asthme

Faire bouillir de l’huile de nigelle et respirer profondément la vapeur dégagée matin et soir en y ajoutant une cuillerée d’huile de nigelle à broyer et avaler matin et soir également, à condition que cela soit fait en avant des repas. Il est tout aussi conseillé de se masser la poitrine et le cou d’huile de nigelle avant de se coucher. Il est généralement conseillé de consommer beaucoup d’huile de nigelle en raison de ce qu’elle renferme du nigelle dont les propriétés favorisant une bonne respiration sont connues dans le traitement de l’asthme et de la toux.

12- Les problèmes cardiaques et la tension artérielle

Il est conseillé de consommer de l’huile de nigelle en quantité avec n’importe quelle boisson chaude en raison de son absorption des matières grasses et de son pouvoir à élargir veines et artères.

13- L’hypertension

Ajouter quelques gouttes à une quelconque boisson chaude et consommer.

14- Les maladies pulmonaires dues au froid

Prendre une grande cuillère d’huile de nigelle, mélanger à de l’eau, mettre à ébullition, inspirer les vapeurs dégagées en mettant une serviette de bain sur la tête ; prendre parallèlement de la tisane de thym mélangée à de la poudre de graine de nigelle où à son huile.

15- Les maux de l’estomac et des intestins

Ibn al-Qayyim déclare : « la graine d’huile de nigelle amoindrit les maux de l’estomac. »

16- L’aigreur

Quelques gouttes d’huile de nigelle mélangée à du lait bien chaud sucré au miel d’abeilles.

17- Les ulcères

Prendre une cuillerée d’huile de nigelle, mélanger à une tasse à café de miel d’abeilles, ajouter une cuillère de pelures de grenades douces, consommer le mélange quotidiennement à jeun en le faisant suivre d’un verre de lait non sucré et ce, pendant deux mois.

18- Les crises intestinales

Prendre des quantités égales d’anis, de cumin et de menthe, mélanger et faire bouillir, sucrer au miel et ajouter à l’infusion une cuillère d’huile de nigelle. Consommer chaud. Il est souhaitable de masser l’endroit douloureux avec de l’huile de nigelle.

19- Les maux du pancréas

Mettre une compresse de confis de graine de nigelle pétrie dans de l’huile d’olive réchauffée sur le côté gauche avant de dormir. Consommer en parallèle un verre de tisane de fenugrec sucrée au miel et ajoutée d’une cuillère d’huile de nigelle et ce, pendant quinze jours

20- Les ballonnements et l’expulsion des gaz

Ibn al-Qayyim déclare : « la graine de nigelle élimine les ballonnements, dégage les conduits obstrués et dissout les gaz ». Mettre trois gouttes d’huile de nigelle dans une tasse de café ou de thé et consommer.

21- Les nausées et les vomissements

Une cuillerée de clou de girofle pilée, une cuillerée d’huile de nigelle, mélangées à une tisane de menthe trois jours durant. Autre procédé : Faire bouillir de la graine de nigelle et du clou de girofle et consommer trois fois par jour sans sucrer.

22- Les diarrhées

Mélanger une cuillère à soupe d’huile de nigelle à un verre de yaourt et consommer. Réitérer le traitement jusqu’à disparition de la diarrhée.

23- Les problèmes liés à l’élimination de l’urine, les menstrues et l’activité mammaire

Ibn al-Qayyim nous dit : "Pilée, pétrie avec du miel et consommée avec de l’eau chaude, ... la graine de nigelle facilite l’élimination de l’urine, des règles et pallie les problèmes de sécrétion de lait si le mélange est consommé régulièrement. Autre façon : Masser la partie au dessus de la vessie avec de l’huile de nigelle en consommant en parallèle de l’infusion de graine de nigelle sucrée au miel chaque soir avant de dormir.

24- L’insuffisance sexuelle

Prendre 200 grammes de graines de nigelle bien pilées, ajouter 100 grammes d’encens mâle écrasé, 50 grammes d’huile de nigelle, 50 grammes d’huile de roquette 50 grammes d’huile d’olives, 200 grammes de miel d’abeille pur. Mélanger le tout et consommer une cuillère avec chaque repas. Le vieillard de 120 ans ressentira la vitalité d’un homme de 20 ans.

25- Les maux du dos et des articulations (le rhumatisme)

Réchauffer légèrement de l’huile de nigelle et masser énergiquement l’endroit douloureux. Consommer aussi une cuillère d’huile de nigelle trois fois par jour.

26- Le traitement des entorses et des contusions

Faire bouillir une poignée de graines de nigelle, immerger le membre atteint dans l’eau de la bouillie pendant un quart d’heures en tachant d’articuler doucement le membre. Masser ensuite le membre d’huile de nigelle. Ne pas bander, ni agiter ni porter quoique ce soit et ce, avant de dormir.

27- La résorption des fractures

Prendre une soupe de lentilles, de l’oignon et des oeufs durs. Consommer avec une cuillère bien remplie d’huile de nigelle. Masser d’huile de nigelle les emplacements proches de la fracture. Dès retrait du plâtre,masser doucement à l’huile de nigelle chauffée.

28- La fragilité des os et le problème de la paralysie chez l’enfant

Après retrait des vêtements de l’enfant dans une salle chaude,lui piquer tout le corps d’épines de poisson après quoi masser à l’huile de nigelle. Administrer trois fois par jour au malade une cuillère d’huile de poisson.

29- La lutte contre la chute de cheveux

Bien masser le cuir chevelu de citron , et laisser agir pendant un quart d’heure. Bien laver au shampoing puis bien sécher. Appliquer ensuite de l’huile de nigelle sur tout le cuir chevelu pendant une semaine et la chute de cheveux disparaîtra totalement si Dieu le veut.

30- Le traitement de la calvitie totale et partielle

Une cuillère de graine de nigelle pilée, une tasse à café de vinaigre dilué, une cuillère à café de jus d’ail. Mélanger le tout et appliquer sur la partie atteinte après élimination des poils et grattage de la partie malade. Recouvrir d’une compresse et laisser agir du matin au soir. Masser alors d’huile de nigelle pendant une semaine.

31- Le traitement de l’herpès

Appliquer de l’huile de nigelle sur la partie malade quotidiennement. Il est conseillé de répéter l’opération plusieurs fois par jour.

32- Le traitement des diverses manifestations de champignons dermiques

Prendre un verre de graines de nigelle pilées, un verre d’essence de pommes, un verre d’huile de nigelle. Faire bouillir l’essence de pomme puis verser successivement la graine de nigelle pilée puis l’huile. Remuer jusqu’à épaississement. Appliquer sur la partie malade pendant une semaine.

33- Le traitement des verrues

masser à l’huile de nigelle pendant quinze jours en s’appliquant à prendre une cuillerée d’huile de nigelle trois fois par jour.

34- Le traitement de la dépigmentation de la peau et des croûtes

Ibn al-Qayyim déclare : « Pilée et mélangée à du vinaigre puis étalée sur les parties atteintes de dépigmentation ou de croûtes ou de pellicules, la graine de nigelle éradique le mal. »

35- L’élimination de l’acné juvénile

Ajouter à un verre de graines de nigelle un demi-verre d’épluchures de grenades. Malaxer le tout avec un verre d’essence de pomme. Réchauffer à température supportable et mélanger à une même quantité d’huile de nigelle. Appliquer sur les boutons et les tubérosités.

36- Traitement des maladies dermiques en général

Préparer un mélange d’huile de nigelle, d’essence de rose et de farine de blé aux proportions 2-1-1 respectivement. Nettoyer l’endroit malade par un coton imbibé de vinaigre dilué, étaler la préparation et exposer l’endroit malade au soleil de bon matin. Il est conseillé d’éviter les nourritures entraînant des effets allergiques : oeufs, poissons, mangue etc.

37- Traitement de l’eczéma

Appliquer de l’huile de nigelle tiède sur les parties irritées.

38- Traitement des états dépressifs

Ajouter cinq gouttes d’huile de nigelle à une tasse de café ou de thé.

39- Traitement du cancer localisé

Masser trois fois par jour l’emplacement de la tumeur et prendre après chaque repas, pendant trois mois, un verre de jus de carottes mélangé à une cuillère d’huile de nigelle.

40- Traitement du diabète

Un verre de graines de nigelle pilées mélangé à une cuillère de myrrhe finement moulu, un demi-verre de graines de cardamine, un verre de pelures de grenades écrasées, un verre de semences de choux écrasées, une cuillère de férule mélangée à de l’huile de nigelle ; Consommer à jeun.

41- Traitement des problèmes gynécologiques et obstétriques

Prendre une cuillerée d’huile de nigelle et mélanger à une infusion d’anis sucrée au miel, cinq fois par jour pendant quarante jours. Il est conseillé d’utiliser l’huile de nigelle avec toutes boissons chaudes contre les maladies obstétriques.

42- Traitement de la mauvaise mine

Mélanger une cuillère d’huile de nigelle et une cuillère d’huile d’olive, masser le visage de ce mélange et laisser agir pendant une heure. Laver le visage à l’eau et au savon.

43- Développement de l’intelligence et amélioration de la mémoire

Mettre une cuillerée d’huile de nigelle dans une tisane de menthe sucrée au miel naturel. Consommer chaud.

44- Traitement des états de fatigue générale

Prendre quotidiennement et à jeun un verre de jus d’orange mélangé à une cuillère moyenne d’huile de nigelle pendant dix jours.

 

Gender/culture issues in islam: interview

 

Interview with Mr. F.Muhammad on Gender/culture by Ms. Ammaara Uddeen

 

Questioner: Mr. Muhammad, today there are much talks about women liberation and emancipation. Would you consider this a ‘sham’ or simply an outburst/outcome of the male dominance in the past?

 

R Ah! [smile]. Well, this question certainly needs a good and objective reflection. As a man, I may not have pondered upon the inward sufferance of women in general, be it in the past or actually. However, I do believe that these congress or conferences and marches have contributed largely for the liberation of women’s entrapment and enslavement. Nevertheless, this situation cannot be attributed unjustly to men. The latter is a victim of the society in which he lives in just as those women who are struggling for justice. According to me, if you don’t mind, the real question should be: who is responsible from the very beginning for this society structure that has raised man against woman and vice versa.

 

Questioner: Then according to you, are women right to fight for their rights?

R Definitely. But they have to understand fundamental issues about the nature of man and woman before indulging in any fight. Maturity and objectivity are important cues for the success of our endeavors since men and women are different…

 

Questioner: What do you mean by different? Do you consider them to be equal or not?

 

R  Different in nature. Equal in rights. If we observe a woman’s body, for instance, it has been created in such a way that she can conceive and give birth to a child. Later, she can breastfeed her baby if she feels like it. Can fighting change that? No. Let’s take another point. Women menstruate and during this period they are mentally and morally affected if not physically. Furthermore, they have four different humors within a month which are according to their hormones whereas men are stable and by nature are physically stronger. I am not talking about exceptions. 

 

Questioner: Today women in several parts of the world can take jobs as well as men. They act like man: standing in the bus, are drivers or ticket receivers, technicians, pilots…What are your views?

 

R [smile]. These are exceptions! Can every woman, pregnant or not, proudly stand in the bus? But all men can. Can every woman be driver or ticket receiver? But all man can. What I want to point out is that there is no need to fight about such unfertile issues. Differences exist between men and women because they bring compatibility else there would have been total boredom. Do you imagine a whole population in trousers and shirts and everybody doing only men’s jobs?

 

Questioner: Mauritius is a multi-racial and multi religious society. It is also a fast moving society in terms of cultures, values, behaviors and attitudes. Is this change alarming or is this simply a natural outcome of modernization which we should peacefully accept?

 

R Well, it depends on people’s perception of life. I cannot answer for each and every individual. However, change is inevitable. Time and space change the context of things. People need to live naturally. If we consider all the technologies, life should improve with them but conversely, see the number of infant death, drug addicts, suicides, early dating, violence and so forth. Then it is more than alarming. The training should begin deep down inside: who are we? What is the purpose of life? We are not robots to imitate people in their cultures and ways. Words like fashion or trends are only words. They come and go and bring no peace or harmony. Besides, people have no time to meditate and ponder over their miseries. They become worse than beasts through overeating of junk food and listening too much of pop and rock music. By losing our folklores, we are also losing our inner harmony. Simple living brings happiness and harmony in the heart. And this, I have read from your own book!!! And allow me to congratulate you for your ideas. Women can go a long way if they could apply your methodologies, I would say….

 

Questioner: thank you, brother Muhammad for giving your precious time and your honest replies of course!!!

 

Interview held by Ms. Ammaara Uddeen for Journal At Tahrir

 

understanding islam and muslims

Important information for those who want to know about islam and those who want to embrace islam

http://www.islamicity.com/mosque/uiatm/un_islam.htm

paroles de sagesse

Paroles de sagesse -1

  1. Craignez Allah où que vous soyez, faites suivre une mauvaise action d’une bonne, car les bonnes actions effacent les mauvaises, et soyez bons envers les gens. (Rapporté par Abou Dharr et recueilli par at-Tabari)
  2. Craignez Allah et traitez vos enfants de façon équitable. (Recueilli par an-Nou’an)
  3. Prenez garde à l’invocation de l’opprimé car il n’y a aucune barrière entre elle et Allah. (Recueilli par at-Tirmidhi)
  4. Prenez garde à l’oppression, car elle se transformera en ténèbres le Jour de la Résurrection. Prenez garde à l’avarice, car elle a ruiné ceux qui vous ont précédés en les poussant aux effusions de sang. Et prenez garde à ne pas rendre licite les actes qu’Allah a déclarés illicites (Haram). (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par Imam Ahmad)
  5. Parler des bienfaits d’Allah est une façon d’exprimer sa gratitude à Son égard; ne pas en parler est un acte d’incroyance. Celui qui n’est pas reconnaissant pour quelques bienfaits ne le sera guère pour plusieurs bienfaits. Et celui qui n’est pas reconnaissant envers les gens ne le sera pas envers Allah. La cohésion est une bénédiction et la division est un châtiment. (Recueilli par al-Bayhaqi)
  6. Trois traits caractérisent l’hypocrite : quand il parle, il ment ; quand il fait une promesse, il ne la tient pas et lorsqu’on confie une chose à sa charge, il trahit la confiance qu’on lui a accordée. (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par Boukhari et Mouslim)
  7. Évitez les sept péchés majeurs : adorer d’autres divinités en dehors d’Allah, pratiquer la sorcellerie, tuer sans raison une personne dont Allah a déclaré la vie sacrée, faire des transactions comportant des intérêts, s’approprier les biens de l’orphelin, fuir le champ de bataille au moment de l’affrontement et calomnier de chastes et innocentes croyantes. (Recueilli par Boukhari et Mouslim)
  8. Allah aime les actions qui sont faites de façon constante, même si elles sont peu nombreuses. (Rapporté par ‘Aisha et recueilli par Boukhari et Mouslim)
  9. Souhaitez pour les autres ce que vous aimez pour vous-mêmes. (Recueilli par al-Boukhari)
  10. Allah, le Très-Haut, aime parmi Ses serviteurs ceux qui sont complaisants quand ils vendent, complaisants quand ils achètent, complaisants quand ils paient leurs dettes et complaisants lorsqu’ils demandent le remboursement d’une dette qui leur est due. (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par al-Bayhaqi)
  11. Lorsque vous allez vous coucher, faites vos ablutions comme vous les faites avant la prière et étendez-vous ensuite sur votre côté droit et dites : « Ô Allah ! J’ai abandonné mon âme à Toi. Je m’en suis remis à Toi pour toutes mes affaires. Nul refuge contre Toi sauf auprès de Toi. Ô Allah, je crois en Ton livre que Tu as fait descendre et à Ton Prophète que Tu as envoyé. » (Recueilli par Boukhari et Mouslim)
  12. Lorsque l’un de vous subit une épreuve, il doit dire : « C’est à Allah que nous appartenons et c’est vers Lui que nous retournerons. Ô Allah, auprès de Toi je cherche ma récompense pour cette affliction, alors dédommage-moi avec une chose meilleure que celle que j’ai perdue. » (Rapporté par Oumm Salama et recueilli par Ibn Majah)
  13. Lorsque vous commencez à manger, mentionnez le nom d’Allah, le Très-Haut. Si vous oubliez de le dire au début du repas et que vous vous rappeliez, dites alors : « Au nom d’Allah du début à la fin. »
  14. Lorsque l’un de vous mène les autres en prière, il devrait l’écourter car parmi les gens qui prient derrière lui se trouvent des jeunes, des vieillards, des faibles, des malades et d’autres qui sont préoccupés par leurs affaires. Mais lorsqu’il prie seul, il peut prolonger sa prière tant qu’il le désire. (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par at-Tirmidhi)
  15. Lorsqu’une femme donne en charité des biens de son mari de façon raisonnable et sans exagération, elle reçoit la récompense de ce qu’elle a dépensé et son mari reçoit sa récompense pour l’avoir gagné ; il en est de même pour celui qui a la garde des biens d’autrui. La récompense de l’un ne diminue en rien celle des autres. (Recueilli par Boukhari et Mouslim)
  16. Lorsque l’un de vous entre dans une mosquée, qu’il prie deux rakats avant de s’asseoir. (Recueilli par tous)
  17. Lorsque l’un de vous est invité à une fête de mariage, il doit accepter l’invitation. (Recueilli par Boukhari et Mouslim)
  18. Lorsque l’un de vous fait un rêve qui lui plaît, c’est que ce rêve vient d’Allah ; il doit en remercier Allah et en parler aux autres. Mais s’il fait un rêve désagréable, c’est que ce rêve vient de Shaytan ; il doit chercher protection auprès d’Allah contre le mal de ce rêve et ne doit en parler à personne ; ainsi, il n’en découlera aucun mal. (Rapporté par Abou Sa’id et recueilli par Boukhari)
  19. Lorsque l’un de vous fait un mauvais rêve, il doit cracher (sans salive) trois fois sur sa gauche et chercher refuge auprès d’Allah contre Shaytan trois fois. Il doit ensuite changer de position dans son lit. (Rapporté par Jaber et recueilli par Mouslim)
  20. La femme qui accomplit ses cinq prières quotidiennes, qui jeûne le Ramadan, qui préserve sa chasteté et qui obéit à son mari entrera certainement au Paradis. (Rapporté par Anas et recueilli par al-Bazza)
  21. Quand la confiance est trahie, attendez-vous à l’Heure du Jugement. Quelqu’un demanda : « Ô Messager d’Allah, de quelle façon la confiance est-elle trahie ? » Il répondit : « Lorsque l’autorité est confiée à ceux qui ne la méritent pas, c’est que l’Heure est proche. » (Recueilli par Boukhari)
  22. Si l’un de vous se bat avec une autre personne, qu’il ne la frappe pas au visage. (Recueilli par Boukhari)
  23. Lorsque l’un de vous éternue, il doit dire « alhamdoulillah » (louange à Allah). Et si un de ses frères musulmans l’entend, il doit lui répondre « yarhamoukillah » (qu’Allah soit miséricordieux envers toi). Alors le premier doit répondre à son tour « yahdikoumoullah wa yoslihou balekoum » (qu’Allah te guide sur le droit chemin et améliore ta situation). (Recueilli par Abou Daoud et an-Nassai)
  24. Lorsque le fils d’Adam récite la sourate as-Sajda (la prosternation) et qu’il se prosterne, Shaytan s’écarte en pleurant et en disant : « Malheur à lui (shaytan), on a ordonné au fils d’Adam de se prosterner et il s’est accompli, et entrera donc au Paradis. Et lorsqu’on m’a ordonné de me prosterner, j’ai désobéi et j’entrerai dans le Feu (de l’Enfer). » (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par Mouslim)
  25. Lorsque la prière est commencée, ne courez pas pour arriver à temps, mais rejoignez les autres en marchant calmement. Joignez-vous à la prière et complétez par la suite ce que vous avez en avez raté. (Recueilli par Boukhari et Mouslim)
  26. Lorsque l’enfant d’un serviteur d’Allah meurt, Allah, le Très-Haut, demande à Ses anges : « Avez-vous pris l’âme de l’enfant de Mon serviteur ? » « Oui », répondent-ils. Puis Allah dit : « Et qu’a dit Mon serviteur ? » Les anges répondent : « Il T’a glorifié et a dit : « C’est à Allah que nous appartenons et c’est à Lui que nous retournerons. » Ce à quoi Allah répond : « Construisez, pour Mon serviteur, une maison au Paradis et nommez-la la maison des louanges (à Allah). » (Rapporté par Abou Moussa et recueilli par at-Tirmidhi)
  27. Lorsqu’une personne meurt, toutes ses actions cessent, sauf les trois suivantes : une charité qui continue de profiter aux gens et pour laquelle la personne continue de recevoir des récompenses, des connaissances qu’elle a transmises aux autres, et un enfant pieux qui prie Allah pour elle. (Recueilli par Mouslim)
  28. Quand l’un de vous voit une personne qui lui est supérieure en beauté et en richesses, il devrait en regarder une autre qui lui est inférieure. (Rapporté par Abou Houraya et recueilli par Boukhari et Mouslim)
  29. Quand l’un de vous a l’intention de faire une chose, qu’il fasse deux unités de prière autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise : « Ô Allah ! Je viens prendre conseil auprès de Ta science infinie et je fais appel à Ton pouvoir infini. Je Te demande de m’accorder Ta grande compassion, car Tu as tout le pouvoir et je n’en ai aucun, et Tu sais tout alors que je ne sais rien, et c’est Toi le Connaisseur des mondes inconnus. Ô Allah ! Si tu sais que cette affaire est une source de bien pour ma religion, pour ma vie d’ici-bas et pour mon futur (dans l’au-delà), alors fais qu’elle se réalise, facilite-moi le chemin vers elle et bénis-la-moi. Mais si Tu sais que cette affaire est mauvaise pour ma religion, pour ma vie d’ici-bas et pour mon futur, alors détourne-la de moi et détourne-moi d’elle, et décrète pour moi ce qui me sera profitable peu importe où il se trouve et fais que j’en sois satisfait. » Suite à cette invocation, il doit nommer l’affaire en question. (Recueilli par Boukhari)
  30. Parlez des bonnes actions des personnes décédées parmi vous et taisez leurs mauvaises actions. (Rapporté par Ibn ‘Omar et recueilli par at-Tirmidhi)
  31. Faire ses ablutions à la perfection constitue la moitié de la foi. Dire « Louanges à Allah » remplit la balance. Glorifier Allah et prononcer le Takbir (dire « Allah est le plus Grand ») remplit tout l’espace entre les cieux et la terre. Accomplir la prière est une lumière et donner en charité est un témoignage de foi. La patience apporte la clarté et le Coran peut constituer un argument pour ou contre vous au Jour du Jugement. Et chaque matin, chaque personne sort pour vendre son âme ; il en est qui la vendent à Allah, d’autres à Shaytan, de sorte que leur âme sera soit libre, soit esclave. (Rapporté par Abou Malek al-Ash’ari et recueilli par Ibn Habban)
  32. Traitez bien les femmes, car la femme a été créée à partir d’une côte et la partie la plus tordue de la côte est sa partie supérieure. Si vous cherchez à la redresser, vous la briserez, et si vous la laissez comme elle est, elle restera tordue. Alors traitez bien les femmes. (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par Boukhari et Mouslim)
  33. Les personnes les plus susceptibles d’être testées par de dures épreuves sont les prophètes, suivis des personnes les plus pieuses et ensuite d’autres personnes pieuses, etc. Une personne est testée en fonction du degré de sa foi. Si sa foi est ferme, elle sera testée plus durement ; mais si sa foi est faible, elle sera testée en conséquence. Le serviteur d’Allah sera sans cesse testé par des afflictions jusqu’à ce qu’il marche sur la terre lavé de tous ses péchés. (Rapporté par Sa’id et recueilli par Boukhari)
  34. Dites de bonnes paroles, saluez-vous les uns les autres avec la salutation de la paix, soyez bons envers les membres de votre famille et priez, la nuit, pendant que les gens dorment. Vous pourrez ensuite entrer au Paradis en paix.
  35. Profitez de cinq choses avant que cinq autres n’arrivent : votre vie avant votre mort, votre santé avant de tomber malade, votre temps libre avant d’être constamment occupé, votre jeunesse avant votre vieillesse et votre richesse avant la pauvreté. (Rapporté par Ibn ‘Abbas et recueilli par al-Bayhaqi)
  36. Le meilleur musulman est celui dont les autres musulmans sont à l’abri de la langue et de la main. Celui qui a la meilleure foi, parmi les croyants, est celui qui a le meilleur caractère. Le Mouhajir (émigrant) est celui qui abandonne tout ce qu’Allah a interdit. Et le meilleur Jihad est celui que l’on fait contre soi-même, recherchant la satisfaction d’Allah, à qui appartiennent toute la puissance et la majesté.
  37. Les plus grands des péchés majeurs sont : adorer d’autres divinités en dehors d’Allah, tuer une personne illégalement, être ingrat envers ses parents, et faire un faux témoignage. (Recueilli par Boukhari)
  38. Ô Allah ! Je recherche protection auprès de Toi contre l’impuissance, la paresse, la lâcheté, l’avarice et contre la vieillesse extrême. Je recherche protection auprès de Toi contre les tortures de la tombe, contre le châtiment du Feu de l’Enfer et contre les tentations de la vie et de la mort. (Recueilli par Boukhari)
  39. Ô Allah ! Pardonne-moi mes péchés, mon ignorance, mes abus et mes excès, et pardonne-moi ceux de mes péchés que Tu connais mieux que moi. Ô Allah ! Pardonne-moi mes péchés que j’ai commis dans le passé et ceux que j’ai commis par la suite, ceux que j’ai commis ouvertement et ceux que j’ai commis secrètement. Tu es Celui qui élève certaines personnes en degrés et qui en rabaisse d’autres, et Tu es l’Omnipotent. (Recueilli par Boukhari)
  40. Ô Allah ! Réforme ma religion qui garantit ma sauvegarde, réforme ma vie d’ici-bas dont je tire ma subsistance, réforme ma vie dans l’au-delà, qui est ma destination finale, et fais que ma vie ne fasse qu’augmenter le nombre de mes bonnes actions et que ma mort s’interpose entre moi et toute mauvaise action.
  41. Allah le Très-Haut a choisi cette religion pour vous et les seules choses qui siéent à votre religion sont la générosité et le bon caractère. Alors parez votre religion de ces deux qualités. (Rapporté par Oumran ibn Houssayn et recueilli par at-Tabarani)
  42. Allah, le Très-Haut, demandera des comptes à chaque personne qui avait une responsabilité à assumer. Chacun devra expliquer comment il s’en est acquitté ou pourquoi il l’a délaissée. L’homme sera même interrogé au sujet de sa famille.
  43. Allah, le Très-Haut, n’a pas de meilleure récompense que le Paradis pour Ses serviteurs croyants qui auront été patients et qui se seront résigné après qu’Allah leur ait pris les personnes qui leur étaient les plus chères en ce monde. (Rapporté par Ibn Omar et recueilli par an-Nassai)
  44. Au Jour de la Résurrection, l’homme qui occupera la pire des positions aux yeux d’Allah sera celui qui, après avoir eu des rapports intimes avec sa femme, sort de chez lui et parle en public des choses secrètes la concernant.
  45. Allah aime que Ses serviteurs soient bons et complaisants en toutes choses.
  46. Allah vous interdit d’être ingrat envers votre mère, d’enterrer vivantes vos filles nouvellement nées, de même qu’Il vous interdit l’avarice et l’usurpation de biens d’autrui. Et Il désapprouve trois choses : les paroles futiles et le commérage, le fait de poser trop de questions et le gaspillage d’argent. (Rapporté par al-Maghira ibn Shou’ba et recueilli par Boukhari et Mouslim)
  47. Allah, le Très-Haut, dit : « Lorsque deux personnes s’associent, Je suis leur troisième associé et Je le demeure tant que l’un ne trahit pas l’autre. Si l’un trahit l’autre, Je me retire de leur association. (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par Abou Daoud)
  48. Allah, le Très-Haut, a interdit au Feu (de l’Enfer) de toucher ceux qui attestent qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et qui l’attestent dans l’unique but de Lui plaire. (Recueilli par Boukhari et Mouslim)
  49. Au Jour de la Résurrection, Allah le Très-Haut dira : « Où sont ceux qui s’aiment mutuellement, dans l’unique but de rechercher Mon agrément? Aujourd’hui, Je les couvrirai de Mon ombre alors qu’en ce jour, il n’y a pas d’autre ombre que la Mienne. » (Rapporté par Abou Hourayra et recueilli par Mouslim)
  50. Allah dira aux gens du Paradis : « Ô gens du Paradis ! » Et ils répondront : « Nous voici, ô notre Seigneur entre les mains de qui se trouve tout le bien. » Allah dira : « Êtes-vous satisfaits ? » Et ils répondront : « Comment pourrions-nous ne pas l’être alors que Tu nous as comblés de ce dont Tu n’as comblé nul autre de Ta création ? » Alors Il dira : « Voulez-vous que Je vous comble d’une chose encore meilleure ? » Ils diront : « Ô notre Seigneur ! Que pourrait-il y avoir de meilleur ? » Et Allah répondra : « Je vous comble de Ma satisfaction et à l’avenir, il ne M’arrivera jamais plus d’être fâché contre vous. » (Rapporté par Abou Sa’id et recueilli par Boukhari et Mouslim)
http://www.icsfp.com/fr

La paresse quant à la prière quotidienne

Paresseux - Ce n'est que dans ta tête

par Muhammad Alshareef


À l’époque du Prophète Muhammad (sal Allahu alayhi wa sallam), un incident se passa pendant lequel un homme dormit toute la nuit et manqua la prière de fajr. Malgré le fait que ceci est d’une récurrence commune de nos jours, durant ce temps-là, de pareilles choses arrivaient rarement.

Il manqua fajr, et donc ils vinrent et le racontèrent au Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam).

‘Abdullaah ibn Mas’ood, (radi Allahu ‘anhu) raconte : « Un homme vint et dit au Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) : « Ô Messager d’Allah, en vérité une personne dormit la nuit dernière jusqu’au matin, jusqu'à ce que l’aube arriva et manqua fajr ». Le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) répondit : « C’est une personne pour qui le diable a uriné dans ses oreilles. »

Chers frères et sœurs, regardez dans n’importe quel livre de hadith. Dans chacun d’eux vous trouverez un chapitre intitulé, « Baab Al-Isti’aadhah Minal Kasl ». Traduit, ce chapitre s’appelle « Chapitre de la quête de la protection d’Allah contre la paresse. »

Kasl ou la paresse est une maladie. Les étudiants à l’université savent ce que cela peut faire à leurs études. C’est une maladie qui affecte les esprits, les pensées. Après l’esprit, cela affecte ensuite le cœur. Finalement, à travers le cœur, le corps est affecté.

Aujourd’hui, vous apprendrez que la paresse est une technique utilisée par Satan, et aujourd’hui vous apprendrez les techniques que vous pouvez utiliser pour la combattre.

Le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) faisait fréquemment l’invocation suivante : « Ô Allah, je cherche Ta protection de al-ajz – ce qui veut dire l’incapacité de faire quelque chose. » Et quand quelqu’un disait, « Je ne peux pas faire ça », le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) cherchait la protection d’un tel discours négatif en ajoutant : « Et je cherche protection (ô Allah) de al-kasl – qui est traduit comme la paresse. »

En son cœur, cette société est bâtie sur la paresse. Considérez que c’est une société basée sur l’idée que nous devons nous reposer les dimanches Pourquoi devons-nous nous reposer les dimanches? Certains pourraient poser cette question. Et la société répondrait (qu’Allah nous en préserve) que même Allah a été paresseux le dimanche. Il a fait Son travail durant toute la semaine, Il a construit les cieux et la terre, et puis le dimanche Il fut fatigué et se reposa. Donc, qu’Allah nous protège, la culture contemporaine nous fait nous reposer et regarder des matchs de football les dimanches.

Allah (subhanahu wa ta’ala) témoigne implicitement de l’inconséquence d’une telle idée lunatique en disant : « Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. » (2/255)

De plus, nous vivons dans une société qui vit pour le « vite et facile ». Vous avez les plats fast food et même les micro-ondes qui prennent 5 minutes sont considérés ennuyants car vous devez les retirer après quelques minutes et les remuer avant que la cuisson ne soit finie. Avez-vous déjà entendu les promesses d’avoir le corps parfait en dix minutes juste après trois jours, une semaine? Les exemples abondent. Et dans sa quête du « vite et facile », la société ne se rend pas compte que la base de tous ses problèmes, en fait, la source de tous les péchés majeurs, vient de la paresse.

Pourquoi est ce qu’une personne prend de l’alcool et des drogues? Ils sont trop paresseux pour changer leur situation. Au lieu de lutter activement pour changer, ils prennent une drogue pour immédiatement changer la situation. Pourquoi est ce que les gens pratiquent de la magie noire, un phénomène qui prévaut, malheureusement dans beaucoup des pays de nos parents? Ils le font parce qu’ils sont trop paresseux pour sortir et se marier ou parce qu’ils sont trop paresseux pour influencer les gens de manière à ce qu’ils accomplissent leurs différents objectifs. Pourquoi est ce que les gens participent au riba et font affaire avec des intérêts financiers? Ils sont trop paresseux pour avoir un travail correct et travailler pour payer quelque chose honnêtement. Pourquoi les gens parient? Ils achètent abusivement des tickets à des probabilités ridicules de gagner, dans l’espoir que leur un dollar instantanément gagnera des millions. La paresse est encore la fautive. Et qu’en est-il de ce travail? Pourquoi les gens calomnient? Les gens calomnient parce qu’ils sont trop paresseux d’aller et de dire à la personne la vérité. Et toutes ces choses, chers frères et sœurs, sont des péchés majeurs.

Comme un poison, la paresse corrompt toutes les bonnes choses.

Il y a des choses merveilleuses et très belles que vous voulez faire pour vous-mêmes ou faire pour Allah (subhahanu wa ta’ala). Votre intention est bonne, mais si vous n’avez pas l’énergie ou vous souffrez du fardeau de la paresse, vos désirs n’iront nulle part, ils ne porteront aucun fruit.

Les causes de cette maladie sont enracinées dans le cœur.

Premièrement, une personne paresseuse ne sait pas et ne comprend pas son besoin d’accumuler de bonnes actions. Nous comprenons le besoin d’accumuler de l’argent, mais nous pouvons ne pas comprendre pourquoi et comment accumuler de bonnes actions. Très peu de gens comprennent que cette vie est pour collecter des actes et se préparer pour le voyage de l’autre monde.

Allah (subhanahu wa ta’ala) conseille de : « Prendre vos provisions; mais vraiment la meilleure provision est la Taqwa (piété/crainte révérencielle) d’Allah (subhanahu wa ta’ala). » (2/197) Et ceci est un commandement d’Allah.

Deuxièmement, les gens sont découragés par la pensée que d’autres les considèreront comme « plus saints qu’eux ». Ou peut-être le problème est que des gens s’estiment trop, se glorifient à un tel point que quand ils entendent les commandements d’Allah (subhanahu wa ta’ala) ils répondent en justifiant leur paresse par des excuses telles : « Mon cœur est pur » ou « Pourquoi dois-je faire cela? » ou « Je suis une bonne personne ». Allah (subhanahu wa ta’ala) dit : « Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté. » (53/32) Si quelqu’un dit, « Je suis bon », la réponse doit être « Allah sait ce qui est vrai est qui est vertueux ».

En effet, ceux qui souffrent de paresse ne comprennent pas la mine d’or d’opportunités qui les attend. Il y a des milliers de gens autour de vous qui attendant d’être appelés au message de l’Islam. Vous vivez parmi des éponges prêtes à vous entendre dire « je suis musulman ». Ils demanderont : « Comment puis-je en devenir un aussi? »

Un frère que je connaissais en outremer le disait précisément : « Les Nord-américains ont des prospectives tellement énormes. Imaginez apprendre à un nouveau musulman la sourate Al-Fatihah, ou comment prier. Vous aurez la récompense de cette si noble leçon chaque fois que la personne récite cette sourate. Vous ne pouvez pas faire ça dans les pays musulmans, bien qu’il y ait aussi d’autres opportunités différentes là-bas, la plupart des gens ne les reconnaissent pas et ceci conduit à la paresse. »

Sachez que ceci vous concerne et si vous commencez à démontrer l’énergie et le zèle que ça prend pour adorer Allah au mieux de votre capacité, ainsi vous serez celui qui en bénéficiera.

Ceci est votre vie. Ceci est votre âme. Vous allez juste vivre une fois sur cette terre, et vous voyagerez vers l’au-delà avec une valise de bonnes actions. Par la grâce de Dieu, vous ne voyagerez pas légèrement. Celui qui comprend ceci tôt, celui qui montera sur le train de l’adoration d’Allah (subhanahu wa ta’ala) tôt, accumulera tout.

Soit un pionnier, apporte l’Islam à tous. « Et ainsi ils viendront le jour de la résurrection et ils verront ces montagnes de bonnes oeuvres qu’ils n’auraient jamais imaginé avoir…et il leur sera dit…ceci est parce que vous n’avez pas été paresseux le jour où les autres l’étaient… » Reconnaissez l’opportunité, saisissez-la et démarrez l’adoration d’Allah (subhanahu wa ta’ala) à travers les autres.

Mais si vous choisissez de négliger ces paroles, de bailler et d’être paresseux, vous tournez le dos aux paroles d’Allah (subhanahu wa ta’ala). Et les conséquences seront graves, car la sounnah de la création, en fait la loi de la nature, stipule que ce qui ne contribue pas sera détruit. Que faites-vous avec la mauvaise herbe dans votre jardin? Vous la retirez, vous vous en débarrassez. Que faites vous quand vos ongles sont trop longs, quand il n’y a aucune raison à leur longueur? Vous les coupez et vous en débarrassez dans la poubelle. Et ainsi il en est de même pour une communauté et en tant qu’individu de cette communauté, si nous ne contribuons pas et si nous ne produisons pas activement, nous serons vus comme inutiles et seront éliminés.

Allah (subhanahu wa ta’ala) dit : « … Ainsi Allah représente en parabole la Vérité et le Faux : l’écume [du torrent et du métal fondu] s’en va au rebut (choses dans lesquelles, il n’y a aucun bénéfice), tandis que [l'eau et les objets] utiles aux hommes (choses dépourvues de paresse) demeurent sur la terre. Ainsi Allah propose des paraboles. » (13/17) Même quand vous serez partis, vos bonnes actions continueront donc à vous bénéficier.

Ne faites pas l’erreur de croire qu’Allah prête attention à l’adoration du paresseux. Le Prophète Muhammad (sal Allahu alayhi wa sallam) a dit : « Faites les actions que vous êtes capables de réaliser, car en vérité, Allah ne sera pas fatigué de votre ‘ibadah (adoration) avant que vous-même n’en soyez fatigués. »

Réfléchissez sur le phénomène de ceux qui font des du’aa l’esprit absent, ne sachant pas ce qu’ils disent. Ils ont peut-être même baillés, confus ou concentrés sur tout autre chose. Allah ne prête pas attention à cette personne comme elle ne prête pas attention à ses du’aa. Ceci est une du’aa à laquelle Allah (subhanahu wa ta’ala) ne répond pas. Une du’aa qui est exaucée est celle dans laquelle le cœur et l’énergie de la personne sont investis. Allah écoutera. Si vous pouvez de manière consistante amener votre du’aa à ce niveau, vous verrez des changements impressionnants dans votre vie.

Quand j’étais plus jeune, il y avait un imam d’outremer qui était venu diriger les prières de tarawih durant Ramadan. Nous devions aller le chercher à l’heure de fajr et nous le conduisions à la mosquée. Un bon matin, je me sentais particulièrement fatigué et paresseux. Mes parents ont eu vraiment de la difficulté à me réveiller. Mais, quand nous sommes arrivés à la maison de l’Imam, j’ai remarqué que les voisins étaient dans l’ambiance d’une fête de nuit blanche. Il était 5 heures du matin et leurs lumières étaient éclatantes, leur musique résonnait et les fêtards étaient toujours entrain de boire de l’alcool. Ils avaient passé toute la nuit debout en « qiyaamul layl », mais pas pour Allah (subhanahu wa ta’ala). Leur adoration était pour le diable.

Je me souviens d’avoir pensé que ce non-croyant avait eu lui l’endurance de perdre ainsi toute sa nuit, comment alors un serviteur d’Allah (subhanahu wa ta’ala) n’aurait pas l’énergie et la capacité de l’adorer ? Après tout, eux aussi, sont des humains comme nous. ‘Umar ibn al-Khattaab (radi Allahu ‘anhu) est cité avoir dit : « Je cherche la protection d’Allah du temps où le fasiq (le rebelle) aura beaucoup d’énergie et d’enthousiasme et le vertueux sera paresseux. » Le fasiq ouvrira des bars partout et mènera ses maisons d’immoralité avec vigueur. Et le vertueux fera peu, voire rien du tout pour satisfaire Allah. Quand ceci surviendra, il y aura un déséquilibre sur terre, et la corruption sera répandue et prévaudra.

Frères et soeurs, laissez-moi vous entretenir de ce que la bénédiction d’avoir de l’énergie et de l’enthousiasme dans l’adoration d’Allah fera pour vous.

Premièrement : L’énergie en surplus vous gagnera la satisfaction d’Allah (subhanahu wa ta’ala).

Moussa (alayhis salaam) a été commandé de venir à la montagne pour 40 jours. Et il est venu, non pas en traînant le pas, ni dix minutes en retard, mais en courrant. Expliquant son arrivée, Moussa relate, « Je me suis hâté vers Toi, Seigneur, afin que Tu sois satisfait. » (20/84) Et en effet, ses paroles étaient tellement plaisantes pour son Créateur qu’Allah les a consigné dans le Coran pour l’éternité.

Quand vous entendez le nom d’un compagnon du Prophète, vous dites : « Qu’Allah soit satisfait de lui ». Bien, c’est ainsi que vous aurez la même distinction pour vous-mêmes. Soyez hâtifs dans vos désirs et actions qui mènent vers le bien.

Deuxièmement : Avoir de l’énergie est la caractéristique du croyant. Être paresseux est la caractéristique de l’hypocrite.

Allah (subhanahu wa ta’ala) dit que le munaafiq, ou hypocrite est celui qui a de l’incroyance en son cœur, en clamant extérieurement être croyant. Allah (subhanahu wa ta’ala) les décrit dans le verset suivant : « Et lorsqu'ils se lèvent pour la Salat, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. » (4/142)

« Donne-moi encore dix minutes…donne-moi encore dix minutes…oh! J’ai raté fajr…oh non. Je prierai après fajr… Donne-moi encore dix minutes. Donne-moi juste dix minutes de plus... »

Une caractéristique d’hypocrisie : quand ils tendent la main vers le bouton de la sonnerie du réveil et se lèvent paresseusement pour la prière, ils traversent un état de nifaq ou d’hypocrisie. Qu’Allah nous protège.

Qu’Il nous protège aussi des excuses que l’on se fait pour ne pas poursuivre nos actions.

Un Canadien dirait il fait trop froid. Un Africain dira il fait trop chaud. Tous deux s’inventent des excuses pour ne pas faire de bonnes actions. C’était l’été dans le désert à l’époque de la bataille de Tabouk, et une distance de marche de ce qui est aujourd’hui un voyage de sept heures par voiture de Médine à Tabouk. Le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) était en train de rallier ses troupes pour un voyage très difficile qui en ce temps-là, prenait des mois.

Allah (subhanahu wa ta’ala) dit : « Ils (les hypocrites) ont encouragé les gens à ne pas aller avec le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) en disant : « Ne partez pas au combat pendant cette chaleur! » La réponse d’Allah (subhanahu wa ta’ala) était de leur dire : « Dis : « Le feu de l'Enfer est plus intense en chaleur. » - S'ils comprenaient! » (9/81)

Ibn al-Jawzee, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Je n’ai jamais vu un défaut plus triste pour moi qu’une communauté dont le peuple s’arrête de travailler, bien qu’il ait toujours la capacité de continuer. »

Deuxième Partie

Les ramifications de la paresse peuvent être très dangereuses. Certains d’entre vous ont peut-être croisé une personne ayant un intérêt sincère pour l’Islam. Cette personne peut être sur le point de faire la shahada quand Shaytan s’en prend à lui ou à elle. Une excuse que le diable utilise est, « Tu dois comprendre le Coran d’abord. » Ainsi, le potentiel musulman est convaincu qu’il aime l’Islam, mais que peut-être plus d’étude est requis. Et donc il ou elle retarde son retour vers Allah (subhanahu wa ta’ala), et avec le temps qui passe ils peuvent ne plus avoir le même enthousiasme.

Similairement, les musulmans recherchant à se repentir à Allah (subhanahu wa ta’ala) peuvent se donner du temps en disant, laisse moi attendre jusqu’à ce que j’ai payé mon hypothèque, ou mes prêts étudiants…laisse moi attendre jusqu’à ce que j’ai fait ceci, laisse moi attendre jusqu’à ce que j’ai fait cela, ensuite je me repentirai à Allah. Mais cela ne marche pas ainsi parce qu’avec le temps qui passe et les péchés qui s’accroissent, le cœur constamment devient de plus en plus faible. Un temps viendra quand une personne saura que c’est la dernière chance, mais le cœur aura déjà été scellé.

Et comme le Prophète Muhammad (sal Allahu alayhi wa sallam) a dit : « Hâtez-vous vers les bonnes œuvres avant que ne viennent un temps et qu’une fitnah (une épreuve) n’apparaisse qui vous balayera comme la plus sombre des plus sombres nuits. »

Est-ce que les tests ne sont pas apparents autour de nous?

Regardez la scène d’éducation islamique. Les savants que nous connaissons peut-être ou peut-être pas, sont isolés par douzaines. Le savoir religieux est en train de nous échapper. Si vous avez la chance d’assister à une halaqah ou une classe islamique, vous devez vous y hâter MAINTENANT! Peut-être n’aurez vous plus cette chance.

La fitnah viendra à vous, et vous devez y survivre quelque soit le savoir que vous détiendrez. C’est possible que le savoir que vous possédez suffira pour vous protéger et c’est possible que ne soit pas assez pour vous aider. Les conséquences seront donc désastreuses, et pourront éventuellement vous mener vers l’enfer. Qu’Allah nous protége.

Imaginez cette analogie : En Australie ils ont des requins qui chassent près des bordures côtières. Pour prévenir les baigneurs du danger imminent, ils ont certains sifflets qui sonnent quand un requin est aperçu. Maintenant imaginez que vous vous sentiez apathique et que vous jouiez un jeu pour voir combien de temps vous pouvez retenir votre respiration sous l’eau. Vous n’entendez pas le son de l’avertissement et vous soulevez votre tête hors de l’eau, et vous rendez compte que plus personne n’est là à part vous. Tout le monde a rejoint la berge et ils vous crient de vous dépêcher, mais vous êtes à dix minutes de la plage. Comment vous en sortirez vous? Vous en sortirez vous? Seulement Allah sait bien sûr, mais c’est exactement ce que la paresse vous fait. Cela vous laisse non seulement non préparé, mais aussi sans défense devant les actions à poser pour survivre. Mais aujourd’hui est un nouveau jour, et par la grâce d’Allah (subhanahu wa ta’ala), vous et moi pouvons apprendre à nous débarrasser de cette paresse. Nous travaillerons avec une énergie renouvelée, luttant pour revenir à l’adoration d’Allah (subhanahu wa ta’ala).

Voici des techniques à utiliser.

Premièrement : Le bâillement pousse à la paresse.

Le bâillement vient du diable. Et quand l’envie nous prend nous devons la combattre. Malgré ce que les cours médicaux vous disent à propos d’avoir besoin d’oxygène à travers le bâillement, c’est votre Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) qui a conseillé de se couvrir la bouche et de résister au bâillement et de ne faire sortir aucun son. Pas de « Ahhhsss! ».

Deuxièmement : Manger 1/3iers.

Le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) nous a appris à manger en utilisant la méthode du 1/3iers. Vous n’avez pas besoin de beaucoup pour vous maintenir, juste quelques bouchées seront habituellement suffisantes, mais si vous allez manger un repas alors le nombre 1/3iers est crucial. Un tiers devra être de la nourriture, un tiers de l’eau et l’autre tiers pour la respiration.

Rendez-vous compte que l’un des pièges les plus adroits de Shaytan est de hâter les gens à se remplir l’estomac au dessus de sa capacité. Combien de fois avez-vous mangé un énorme repas juste pour sentir que vous avez ensuite besoin d’une sieste? Et combien de temps cette sieste vous a dissuadée de l’adoration d’Allah (subhanahu wa ta’ala)?

Troisièmement : Passer du temps avec des gens énergiques.

Allah (subhanahu wa ta’ala) dit : « Soyez patients avec les gens qui évoquent leur Seigneur…les matins et les soirées. »

Quand vous voyez une personne aller avec consistance pour la salah, toujours en état d’adoration et de rappel d’Allah (subhanahu wa ta’ala), vous leur dites, « Hé mon frère/ma sœur, que dirais-tu d’aller déjeuner? J’aimerais passer du temps avec toi. »

Prenez de leur énergie. Aussi, si des gens paresseux vous entourent, distancez-vous d’eux, ou faites leur la da’wah, en encourageant l’action positive. Vous voulez choisir les bonnes personnes parce qu’on tend à émuler ceux avec qui nous sommes amis.

Faites-vous comme votre Prophète le faisait, une invocation pour qu’Allah vous préserve de la paresse que Shaytan utilise pour vaincre les musulmans. Quand vous vous retrouvez recherchant le bouton de la sonnerie du réveil, aussi connu sous le nom du « bouton de Shaytan », souvenez-vous du piège contre vous et demandez l’aide d’Allah pour résister. Vous aurez la force de vous lever pour fajr. En définitive, la paresse est un état d’esprit.

En conclusion, l’unique concept qui réunit tout ceci est l’honnêteté. Être honnête à propos de sa paresse et lutter sincèrement pour changer est le premier pas pour voir des résultats. Le fait est que, quand Allah nous commande de faire quelque chose, il n’est plus possible d’avoir des excuses, et il faut savoir que les tâches qui nous incombent sont faisables car « Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. » (2/286) Vous pouvez le faire, d’autres l’ont fait avant vous, et d’autres continuent à le faire. Joignez les rangs des énergiques.

Ka’b ibn Malik, (radi Allahu ‘anhu) est allé voir le Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam) après la bataille de Tabouk et les hypocrites avaient fait des excuses pour leur absence du combat. Ka’b n’avait pas participé et il pensait que lui aussi pouvait venir avec une excuse et s’en tirer, mais il s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas mentir au Prophète d’Allah. Il a dit au Prophète (sal Allahu alayhi wa sallam), « je n’ai jamais eu autant d’énergie et d’aptitude qu’à ce moment, mais je ne suis juste pas parti » et le Prophète dit : « Il est celui qui est véridique. » Et par le pouvoir de son honnêteté et de sa sincérité, le Coran mentionne qu’Allah a pardonné à Ka’b.

Comment est-ce que vous formulez sincèrement les raisons de votre paresse? Si la prière de fajr vous a échappé et que le diable a uriné dans vos oreilles, ne placez pas le blâme là où il n’est pas dû. Ne vous faites pas des excuses du genre, « j’ai eu une longue nuit. » Au lieu de cela, dites plutôt : « La vérité est que l’accumulation de mes péchés m’ont conduit à rater fajr. Mais ceci n’est pas qui je suis. Je suis l’esclave d’Allah. Ô Allah, demain, avec Ta permission, je Te montrerai ce que je ferai pour ta satisfaction. » Et donc vous vous repentez, vous répétez vos bonnes intentions, et vous continuez jusqu’à ce que vous atteigniez ces hauts niveaux d’énergie.

Je prie Allah (subhanahu wa ta’ala) de vous bénir avec cette énergie et je prie et espère que vous ferez la même du’aa pour moi.

vivre l'islam

 

l'Islam est un nom commun. Tout le monde a déjà entendu parler de l'Islam et des musulmans.

ce qui importe c'est la conception de ce mot.

vivre l'Islam en cette ère des jours derniers, n'est pas chose facile surtout lorsque les ennemis d'Allah s'en mêlent,

créant la confusion et semant la panique dans les coeurs les plus faibles.

une musulmane ou un musulman se doit de comprendre ce qu'est l'Islam.

ce n'est pas une religion - c'est un mode de vie - voulu par Allah pour l'humanité

Le Coran n'est pas descendu pour les musulmans - mais pour les gens [an-Naas]

Reference chapitre 14 v 1-2

Le coran invite les gens vers la verite, vers le vrai

Cette vie n'a pas de sens si elle est vécue dans la trahison de Dieu, dans l'indifference du tout misericordieux et dans l'insouciance de notre mission

Nous sommes tous humains. Nous souffrons tous. Nous desirons tous le bonheur du coeur, de l'esprit et de l'ame

L'Islam a ce plus qu'aucun mode de vie ne peut offrir - l'excellence dans la pensee car l'Islam est complet!!!

Combien de musulmanes vivent mal cette 'religion'!!!

combien ont peur de s'identifier comme musulmanes

surtout celles qui vivent dans les pays minoritairement musulmans...

peut-on se couper un bras, une jambe, un oeil et se sentir tout à fait à l'aise?

Peut-on se débarasser de son identité pour etre en sécurité alors que Dieu nous voit et nous observe?

Nous devons mériter l'amour et l'admiration de Dieu

Pour cela, il faut lutter à l'interieur de soi-meme, montrer sa preference pour Dieu et pour l'Islam

Et Dieu nous procurera une force interieure et exterieure qui nous pousse toujours à aller de l'avant

Il vaut mieux etre seul que mal accompagné

Il vaut mieux avoir le secours de Dieu que mils hommes braves

Car si Dieu est contre nous, qui peut etre pour nous?

Ainsi, fais toi une raison, soi tu es avec Dieu soi tu es contre Lui

C'est toi qui choisis mais lorsque tu choisis fais en sorte de ne pas donner une raison contre toi meme

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site