invocation [dua] pour parfaire sa foi en Allah

   

O Allah, Toi le Maitre Supreme des cieux et de la terre, et de tout ce qu'il y a entre les deux, apprends nous à T'aimer et à Te reconnaitre comme Tu le mérites.

 

 

Qu’est-ce l’invocation?

 

L’invocation est une imploration, une prière de demande, une supplication que nous adressons à Dieu pour qu’Il satisfasse nos besoins, nous accorde Ses bienfaits, pardonne nos péchés, nous aide à surmonter nos difficultés, à résoudre nos problèmes, à corriger nos défauts, à nous rapprocher de Lui, à trouver le droit chemin et la paix intérieure. La portée de l’invocation ne s’arrête pas là ; elle embrasse des domaines beaucoup plus vastes et a des effets très divers. 

 

C’est pourquoi elle a toujours été depuis Adam [a.s] l’arme favorite à laquelle recouraient les prophètes, les savants et les croyants pieux pour mener à bien les taches difficiles qui leur avaient été assignées, et à supporter les calvaires qu’ils ont souvent subis, et c’est pourquoi aussi, il est  vivement recommandé aux croyants d’emprunter ce moyen de communication avec Dieu pour arriver à bon port.

 

Les prophètes Noé, abraham, Moise, Ayyoub, Zakariyya [a.s] et d’autres messagers pratiquaient l’invocation surtout pendant les moments difficiles de leur vie, et il nous suggère par la même de prendre conscience de sa  valeur et de l’importance de cette forme d’adoration dans la relation entre l’homme et le Seigneur, ainsi que de son enracinement dans la notion de Foi, puisque même les prophètes qui représentent le sommet de l’humanité quant à la proximité de Dieu et leur lien avec Lui, y recouraient.

 

Le messager de Dieu [p.s.s.l] a dit : « Le meilleur acte d’adoration est après la lecture du Coran, l’invocation. »

 

 

Cette recommandation trouve sa confirmation dans divers versets coraniques à travers lesquels Dieu lui-même exhorte les croyants à Lui adresser leurs prières de demande pour qu’Il les exauce :

 

« et quand mes serviteurs t’interrogent sur Moi ! Alors que Je suis tout proche ! Je réponds à l’appel de qui fait appel quand il m’appelle. Qu’ils cherchent donc à répondre à Mon appel, et qu’ils croient en Moi peut-être seraient-ils bien dirigés. » S 2 V 186

 

 

 

al-Manawi (رحمه الله) dit en guise d'explication de l'expression : "je Te demande d'empêcher que Satan s'empare de moi lors de ma mort" :

 

"me terrasse, joue avec mon corps, altère ma foi et mon esprit par ses assauts qui font trébucher les pieds et brouillent l'intelligence et les bonnes dispositions de l'esprit et qui peuvent égarer l'homme au dernier moment de sa vie en le détournant du repentir". (Faydh 2/148)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site